Résultat: 82      
Pas d'image dans le panier pas d'image




Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Remorquage de la bouée instrumentée SCENES. Cette bouée, installée pour une période de tests sur la concession Ifremer de Sainte Anne du Portzic, est financée par le CPIER PHRESQUES. Elle est le fruit de la collaboration ODE/DYNECO et REM/RDT avec la participation de la PME GEPS TECHNO pour la fourniture d'énergie (système houlomoteur). Cette bouée, associée à un module de fond, sera déployée ensuite à l¿embouchure de l¿estuaire de Seine, s¿intégrant dans un réseau d¿observation haute fréquence de la qualité de l¿eau sur le continuum terre-mer, de l¿amont de Paris à la Baie de Seine. Pour plus d¿informations sur le projet : http://www.seine-aval.fr/phresques/
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Tests sur le nouveau prototype de production d'énergie de la PME GEPS TECHNO sur le site Ifremer de Sainte-Anne du Portzic (Centre Ifremer de Bretagne). Le projet collaboratif PH4S, pour Pilote Hybride 4 Sources, est co-labellisé par les pôles de compétitivité Mer Bretagne-Atlantique et EMC2 consiste à développer un système de production hybride d'électricité qui utilise quatre sources d'énergies renouvelables : houle, courant, vent et soleil.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Tests sur le nouveau prototype de production d'énergie de la PME GEPS TECHNO sur le site Ifremer de Sainte-Anne du Portzic (Centre Ifremer de Bretagne). Le projet collaboratif PH4S, pour Pilote Hybride 4 Sources, est co-labellisé par les pôles de compétitivité Mer Bretagne-Atlantique et EMC2 consiste à développer un système de production hybride d'électricité qui utilise quatre sources d'énergies renouvelables : houle, courant, vent et soleil.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Mise à l'eau et montage de la bouée BLIDAR dans le port de Marseille. Cette bouée a pour objectif de mesurer le potentiel hydrolien au large en vue d'installer des champs d'éoliennes flottantes. Energies Marines Renouvelables Photos ©Patrice Woerther
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Test du système éolien flottant TetraFloat (Grande Bretagne) au bassin d'essais de Brest dans le cadre du projet Marinet
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Test du système éolien flottant TetraFloat (Grande Bretagne) au bassin d'essais de Brest dans le cadre du projet Marinet
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Test du système éolien flottant TetraFloat (Grande Bretagne) au bassin d'essais de Brest dans le cadre du projet Marinet
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Test du système éolien flottant TetraFloat (Grande Bretagne) au bassin d'essais de Brest dans le cadre du projet Marinet
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Essais de Winflo: éolienne offshore flottante en eaux profondes sur plate-forme semi-submersible, les partenaire de Winflos sont: NASS&WIND (Lorient), DCNS, VERGNET (Orléans), ENSTA Bretagne (Brest) et Ifremer (Brest). +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Essais de Winflo: éolienne offshore flottante en eaux profondes sur plate-forme semi-submersible, les partenaire de Winflos sont: NASS&WIND (Lorient), DCNS, VERGNET (Orléans), ENSTA Bretagne (Brest) et Ifremer (Brest). +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Dans le cadre de l'accès trans-national du projet Marinet, une équipe d'HMRC (Hydraulics and Maritime Research - Cork) a testé, dans le bassin à houle de l'Ifremer de Brest, une maquette au 1/30e d'une éolienne flottante à base hexagonale. Les essais ont eu lieu du 17 au 28 juin 2013.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests au bassin d'éssais du Centre Ifremer de Bretagne d'une maquette de machine destinée à récupérer l'énergie de la houle (SDK marine)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests au bassin d'éssais du Centre Ifremer de Bretagne d'une maquette de machine destinée à récupérer l'énergie de la houle (SDK marine)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests au bassin d'éssais du Centre Ifremer de Bretagne d'une maquette de machine destinée à récupérer l'énergie de la houle (SDK marine)+++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests au bassin d'éssais du Centre Ifremer de Bretagne d'une maquette de machine destinée à récupérer l'énergie de la houle (SDK marine)+++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

mise en place d'une nouvelle bouée instrumentée équipée d'un système houlomoteur à proximité de la station de mesure MAREL IROISE en Rade de Brest. Cette bouée représente le démonstrateur d'un système de récupération de l'énergie des vagues qui servira de base de développement lors des prochains mois.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Parc d'éoliennes offshore au large de l'Angleterre en mer du Nord - Énergies marines renouvelable Barge d'installation des éoliennes.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Parc d'éoliennes offshore au large de l'Angleterre en mer du Nord - Énergies marines renouvelable
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Parc d'éoliennes offshore au large de l'Angleterre en mer du Nord - Énergies marines renouvelable
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Parc d'éoliennes offshore au large de l'Angleterre en mer du Nord - Énergies marines renouvelable
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Rousseaux

Le robot voilier VAIMOS - pour «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Rousseaux

Le robot voilier VAIMOS - pour «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Rousseaux

Le robot voilier VAIMOS - pour «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

mise en place d'un courantomètre dans la passe de l'atoll de Hao en vue d'estimer le potentiel hydrolien - energies marines renouvelables
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Riftia pachyptila: ver dépourvu de bouche et tube digestif, se contente de respirer. Ce sont des bactéries, logées dans son organe massif appelé trophosome, qui transforment les sulfures qu'il collecte grâce à ses branchies d'un rouge vif en matière organique assimilable. Pour ces animaux, c'est l'énergie tirée de ces réactions chimiques, la chimiosynthèse, qui permet la vie sans l'énergie solaire et donc sans la photosynthèse qui permet à la vie de se développer sur Terre. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Riftia pachyptila: ver dépourvu de bouche et tube digestif, se contente de respirer. Ce sont des bactéries, logées dans son organe massif appelé trophosome, qui transforment les sulfures qu'il collecte grâce à ses branchies d'un rouge vif en matière organique assimilable. Pour ces animaux, c'est l'énergie tirée de ces réactions chimiques, la chimiosynthèse, qui permet la vie sans l'énergie solaire et donc sans la photosynthèse qui permet à la vie de se développer sur Terre. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Riftia pachyptila: ver dépourvu de bouche et tube digestif, se contente de respirer. Ce sont des bactéries, logées dans son organe massif appelé trophosome, qui transforment les sulfures qu'il collecte grâce à ses branchies d'un rouge vif en matière organique assimilable. Pour ces animaux, c'est l'énergie tirée de ces réactions chimiques, la chimiosynthèse, qui permet la vie sans l'énergie solaire et donc sans la photosynthèse qui permet à la vie de se développer sur Terre. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

hydrolienne: cette machine du fabriquant anglais TIDAL STREAM (ici à l'echelle 1/20 en test au bassin d'essais du Centre Ifremer de Brest) est capable de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.
Ajouter au panier