Résultat: 438      
Pas d'image dans le panier pas d'image




Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

e Pourquoi pas? et l'Abeille Bourbon en mer d'Iroise pour un exercice de remorquage. A le demande de la préfecture maritime, le Pourquoi pas? et l'Abeille Bourbon se sont retrouvés dans l'ouest de la Vandrėe pour un exercice de remorquage d'urgence. Le but est de montrer les moyens dont dispose le Préfet Maritime pour les missions d'intervention sur les navires de commerce. C'est aussi l'occasion de former et d'entraîner les équipages à ce type d'opération.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Comptage des pétoncles noirs en rade de Brest dans le cadre du projet DIRAPEN Depuis 2014, de fortes concentrations en toxine ASP empêchent l'exploitation de la coquille Saint Jacques en Rade de Brest. La pecherie de 55 navires est donc forcée de déporter son activité sur d'autres espèces de coquillages. Dans les années 1980, la production de pétoncles de la Rade avoisinait les 800 tonnes, elle n'est plus que de 30 tonnes ! Le projet DIRAPEN a pour objectif de favoriser le retour de cette espèce et de son exploitation. L'Ifremer a en charge le suivi écologique, en plongée, des bancs naturels de pétoncles et des opérations de semis démarrées en 2015. En savoir plus : https://wwz.ifremer.fr/peche/Le-role-de-l-Ifremer/Recherche/Projets/Description-projets/Dirapen
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

La Thalassa à quai lors des fêtes maritimes de Brest 2016
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Grande parade des bateaux quittant les fêtes maritimes de Brest 2016 vue depuis le centre Ifremer de Bretagne
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Grande parade des bateaux quittant les fêtes maritimes de Brest 2016 vue depuis le centre Ifremer de Bretagne
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Brest 2016 Grande parade et la Thalassa
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Brest 2016 Grande parade
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Brest 2016 Grande parade et la Thalassa
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Opération de chalutage : A bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer, le chalut est viré à bord. Les échantillons récoltés seront pesés, mesurés, et analysés pour en évaluer et étudier les populations de poissons du golfe de Gascogne et de la mer Celtique.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Pêche nocturne au chalut pélagique à bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Pêche nocturne au chalut pélagique à bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Pêche nocturne au chalut pélagique à bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Pêche nocturne au chalut pélagique à bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Travail à la passerelle au poste de pilotage du navire La Thalassa. Campagne Evhoe 2016
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Une fois le chalut remonté, la pêche est versée dans le trunk du navire pour être ensuite triée, pesée, mesurée, et analysée pour en évaluer et étudier les populations de poissons du golfe de Gascogne et de la mer Celtique. Campagne Evhoe 2016 à bord de la Thalassa.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Opération de chalutage : A bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer, le chalut est viré à bord. Les échantillons récoltés seront pesés, mesurés, et analysés pour en évaluer et étudier les populations de poissons du golfe de Gascogne et de la mer Celtique.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Opération de chalutage : A bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer, le chalut est viré à bord. Les échantillons récoltés seront pesés, mesurés, et analysés pour en évaluer et étudier les populations de poissons du golfe de Gascogne et de la mer Celtique.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Opération de chalutage : A bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer, le chalut est viré à bord. Les échantillons récoltés seront pesés, mesurés, et analysés pour en évaluer et étudier les populations de poissons du golfe de Gascogne et de la mer Celtique.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Opération de chalutage : A bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer, le chalut est viré à bord. Les échantillons récoltés seront pesés, mesurés, et analysés pour en évaluer et étudier les populations de poissons du golfe de Gascogne et de la mer Celtique.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Opération de chalutage : A bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer, le chalut est viré à bord. Les échantillons récoltés seront pesés, mesurés, et analysés pour en évaluer et étudier les populations de poissons du golfe de Gascogne et de la mer Celtique.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Séverine Tourbot-Paul

Pêche nocturne au chalut pélagique à bord de la Thalassa, navire océanographique de l'Ifremer.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Erick Buffier

Présentation institutionnelle des nouveaux équipements scientifiques du navire côtier L'Europe et du nouvel engin sous-marin hybride Ariane de l'Ifremer à Sète. Crédit : Ifremer | Erick Buffier
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Erick Buffier

Présentation institutionnelle des nouveaux équipements scientifiques du navire côtier L'Europe et du nouvel engin sous-marin hybride Ariane de l'Ifremer à Sète. Crédit : Ifremer | Erick Buffier
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Erick Buffier

Présentation institutionnelle des nouveaux équipements scientifiques du navire côtier L'Europe et du nouvel engin sous-marin hybride Ariane de l'Ifremer à Sète. Crédit : Ifremer | Erick Buffier
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Le navire "La Thalassa" durant la campagne AWA au large du Sénégal
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

poste de commande des treuils depuis la passerelle de la Thalassa (lors de la mission AWA au large du Sénégal)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

La Thalassa au large du Sénégal lors de la mission AWA
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

passerelle de la Thalassa pendant la campagne AWA au large du Sénégal
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique pourquoi Pas ? accompagné de vieux gréements pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique le Pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique Pourquoi Pas ? accompagné de vieux gréements pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique Pourquoi Pas ? accompagné de vieux gréements pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

Le navire Océanographique pourquoi Pas ? pendant les tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Haliotis lors des Tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Haliotis lors des Tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Haliotis lors des Tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Haliotis lors des Tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Haliotis lors des Tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Haliotis lors des Tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Haliotis lors des Tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Haliotis lors des Tonnerres de Brest 2012
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Inspection en plongée des bases acoustiques et de la coque de la Thalassa
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Inspection en plongée des bases acoustiques et de la coque de la Thalassa
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Inspection en plongée des bases acoustiques et de la coque de la Thalassa
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire océanographique la Thalassa au sud de l'ile Groix pendant la campagne PELGAS2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Mouchel

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Richard Cosson et Alexis Khripounoff, biologistes, et Nicolas Gayet, instrumentation.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Hsing Pen-Yuan

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Bernard Dennielou, sédimentologue, et Livio Ruffine, physico chimiste, faisant des prélèvements sur une carotte de sédiments.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Stéphane Hourdez et Olivier Mouchel, biologistes, dans leur laboratoire avec leurs bivalves.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Hsing Pen-Yuan

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", une partie de l'équipe du ROV Victor 6000 (robot téléopéré) dans le poste de contrôle.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Hsing Pen-Yuan

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : un poisson bentho-pélagique de la famille des Stomatiidae.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Dominique Cowart

Crevettes de l'espèce Alvinocaris muricola. Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Dominique Cowart

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : les échantillons sont passés à travers des tamis pour recueillir la faune de différentes tailles.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Jozée Sarrazin

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Après la remontée du carottier à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", le géochimiste Livio Ruffine conditionne un échantillon d'hydrate de gaz.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Jozée Sarrazin

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Un carottage Calypso a été effectué au centre du site actif afin de recueillir des hydrates de gaz. Remontée de la carotte de 6m à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" : elle est positionnée avant la découpe en sections de 1 mètre.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Briand

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : petit gastéropode du genre Provanna.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Briand

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : des éponges.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Briand

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : une patelle.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Briand

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : une holothurie.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sophie Arnaud-Haond

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", préparation des outils qui serviront à l'échantillonnage par le ROV Victor 6000 (robot téléopéré)sur le pockmark REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sophie Arnaud-Haond

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", le ROV Victor 6000 (robot téléopéré) est hissé dans les airs pour effectuer son changement de module : le module de mesure en route (MMR) est remplacé par le module d'échantillonnage pour les récoltes sur le pockmark REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sophie Arnaud-Haond

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : un oursin découvert enfoui sur le site REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sophie Arnaud-Haond

Galathée de l'espèce Munidopsis geyeri Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Gérard Bourret

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : remontée du carottier multitubes remplis d'échantillons à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?". Philippe, technicien au laboratoire EP de l'Ifremer, participe à la récupération des carottes de sédiments.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Gérard Bourret

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", on s'apprête à mettre à l'eau le microprofileur pour mesurer les conditions physico-chimiques à proximité de la faune.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Gérard Bourret

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Ambiance de nuit dans le poste de pilotage du ROV Victor 6000 (robot téléopéré) à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Gérard Bourret

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Le navire océanographique "Pourquoi pas ?", sur la marge gabonnaise.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Gérard Bourret

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas?", l'équipe du ROV Victor 6000 (robot téléopéré) devant le robot.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Hourdez

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Le carottier Calypso est remonté à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" après des prélèvements sur le pockmark REGAB (3200m de profondeur).
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Hourdez

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", découpage et conditionnement en chambre froide des carottes de sédiments prélevées près du pockmark REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Hourdez

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Alexis effectue les derniers réglages sur son respiromètre.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Perrine Cruaud

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", le carottier multitubes (8 tubes de 60 cm de longueur) qui va être déployé sur la zone de référence, à l'extérieur du pockmark REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Perrine Cruaud

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", récupération d'une carotte de sédiments prélevée sur la zone de référence à l'extérieur du pockmark REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Perrine Cruaud

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Vue du pont arrière du navire océanographique "Pourquoi pas ?" pendant la mise à l'eau du ROV Victor 6000 (robot téléopéré) pour une plongée sur le site M3.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Perrine Cruaud

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le pont arrière du navire océanographique "Pourquoi pas ?", le ROV Victor 6000 (robot téléopéré) va entamer sa 3e plongée dans la nuit.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Ann Andersen

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Pour préserver l'intégrité des échantillons prélevés par le ROV Victor 6000 (robot téléopéré) sur le site M3, plusieurs dissections s'effectuent dans la chambre froide à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Ann Andersen

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Les échantillons provenant des modules de colonisation SMACS sont tamisés sous un jet d'eau sur le pont du navire océanographique "Pourquoi pas ?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2 : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", le poste de contrôle du ROV Victor 6000 (robot téléopéré).
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", le carottier Calypso sera redressé à la verticale avant d'être mis à l'eau.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Perrine Cruaud

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. A l'arrière du navire océanographique "Pourquoi pas ?", le ROV Victor 6000 (robot téléopéré) entame sa 3e plongée dans la nuit.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sabrina Lucas

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, fin du leg 1 - début du leg 2 : le navire océanographique "Pourquoi pas ?" en vue depuis la navette qui achemine les nouveaux embarquants depuis le port de Libreville.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : remontée du carottier multitubes remplis d'échantillons à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : remontées des carottes à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" : les sédiments sont noirs.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, fin du leg 1 : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", l'équipe du leg 1 guette l'arrivée de la navette.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Bruno Bombled

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : le respiromètre en cours de récupération à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : remontée du carottier multitubes remplis d'échantillons à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?". Bruno et Christophe, du laboratoire LSCE, observent les carottes remontées, qui seront réparties entre les différents spécialistes.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Clara Rodriguez et Olivier Mouchel récupèrent les bivalves vésicomydés dans leurs tamis.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sabrina Lucas

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : après remontée de la carotte de sédiments à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", des trous sont percés pour extraire les eaux interstitielles.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Stéphane Hourdez observe au microscope les vers recueillis, afin d'en identifier la famille.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sabrina Lucas

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : après la remontée du carottier multitubes remplis d'échantillons à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Johann Schnyder, sédimentologue à l'ISTEP, échantillonne les sédiments.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire océanographique le Pourquoi pas? 7 heures du matin, départ de la mission BobEco du port de Brest. Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Prélèvement d'échantillons biologiques à bord du navire océanographique le Pourquoi pas?, Campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Container du ROV Victor 6000 embarqué sur le Navire Océanographique Pourquoi pas? lors de la campagne BobEco du 9 septembre au 11 octobre 2011.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Anémone de mer sur une falaise de coraux +++ Campagne Bobeco Navire: Pourquoi pas? Submersible: Victor 2000
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

campagne IBTS 2010 - passerelle de la Thalassa +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

campagne IBTS 2010 - mise en oeuvre du chalut sur la Thalassa +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Thalia
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Vue du pont arrière du Pourquoi pas? à quai aux îles du Cap Vert
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire Océanographique Le Suroit à quai au Centre Ifremer de Méditerranée à la Seyne sur mer.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

le navire Océanographique Thalassa lors de la fête des vieux gréements BREST 2008.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

le navire Océanographique Thalassa lors de la fête des vieux gréements BREST 2008.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

le navire Océanographique Thalassa lors de la fête des vieux gréements BREST 2008.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Conférence de Jozée Sarrazin, chef de mission, à bord du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire de l'Ifremer "Pourquoi pas ?" quitte de nuit le port de La Seyne-sur-mer, en route pour la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le navire de l'Ifremer "Pourquoi pas ?" quitte de nuit le port de La Seyne-sur-mer, en route pour la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Equipage du "Pourquoi pas?" sur le pont arrière du navire, au large pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de matériel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Jozée Sarrazin, chef de mission, et son équipe dans le PC scientifique du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du carottier multitubes par l'équipage, sur le pont du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau d'un carottier multitubes à partir du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de matériel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de matériel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée d'un carottier sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée d'un carottier sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée d'un carottier sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée d'un carottier tubes sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée d'un carottier multitubes par l'équipe scientifique du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée d'un carottier multitubes par l'équipe scientifique du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée d'un carottier multitubes par l'équipe scientifique du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'équipe scientifique récupère les tubes pleins du carottier sur le pont du navire Ifremer le "Pourquoi pas?", après une plongée pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'équipe scientifique récupère les tubes pleins du carottier sur le pont du navire Ifremer le "Pourquoi pas?", après une plongée pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'équipe scientifique récupère les tubes pleins du carottier sur le pont du navire Ifremer le "Pourquoi pas?", après une plongée pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'équipe scientifique récupère les tubes pleins du carottier sur le pont du navire Ifremer le "Pourquoi pas?", après une plongée pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'équipe scientifique récupère les tubes pleins du carottier sur le pont du navire Ifremer le "Pourquoi pas?", après une plongée pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'équipe scientifique récupère les tubes pleins du carottier sur le pont du navire Ifremer le "Pourquoi pas?", après une plongée pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes préparent la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas ?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Une équipe vidéo au travail, sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes préparent la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas ?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes préparent la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas ?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes préparent la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas ?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes préparent la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas ?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco orchestrent la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix supervise la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, pendant la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, dirigée par le commandant Thierry Alix pendant la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix dirige la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, pendant la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" en présence d'une équipe vidéo.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, pendant la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, pendant la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix dirige la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, pendant la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, pendant la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix dirige la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer, à l'eau, préparation de remise à bord pendant la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?"
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer, à l'eau pendant la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer, à l'eau pendant la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix dirige du pont arrière la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer, Victor 6000, sur le navire le "Pourquoi pas?" en présence d'une équipe vidéo, pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix dirige la remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, à bord du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, à bord du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, à bord du navire le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco autour de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco autour de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco autour de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco autour de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco autour de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

l'équipe scientifique prépare le Respiromètre Grande Profondeur (RAP2) avant une mise à l'eau sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" lors de la campagne océanographique Medeco. Le Respiromètre est une structure autonome qui permet de mesurer le métabolisme respiratoire des petits organismes (quelques millimètres) vivant sur/ou dans le sédiment jusqu'à une profondeur de 6000 m.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco pendant la remontée du Respiromètre à bord du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du Respiromètre Grande Profondeur (RAP2)sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" lors de la campagne océanographique Medeco. Le Respiromètre est une structure autonome qui permet de mesurer le métabolisme respiratoire des petits organismes (quelques millimètres) vivant sur/ou dans le sédiment jusqu'à une profondeur de 6000 m.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau de nuit de "l'Ascenseur" depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Une mise à l'eau de nuit pour Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, orchestrée par une équipe de la campagne océanographique Medeco à bord du navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Une mise à l'eau de nuit pour Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, orchestrée par une équipe de la campagne océanographique Medeco à bord du navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Une mise à l'eau de nuit pour Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, orchestrée par une équipe de la campagne océanographique Medeco à bord du navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Une mise à l'eau de nuit pour Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, pendant la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Une mise à l'eau de nuit pour Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, orchestrée par une équipe de la campagne océanographique Medeco à bord du navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco dirigent la remontée de "l'Ascenseur" depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco dirigent la remontée de "l'Ascenseur" depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco sortent la chambre benthique "Calmar" de "l'Ascenseur", après une plongée, sur le pont arrière du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco sortent la chambre benthique "Calmar" de "l'Ascenseur", après une plongée, sur le pont arrière du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco sortent la chambre benthique "Calmar" de "l'Ascenseur", après une plongée, sur le pont arrière du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco sortent la chambre benthique "Calmar" de "l'Ascenseur", après une plongée, sur le pont arrière du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco dirigent du pont arrière la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco s'apprêtent à effectuer la remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco manoeuvrent pour remonter après une plongée le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?"
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco manoeuvrent pour remonter après une plongée le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?"
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco orchestrent la remontée sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?", depuis le pont arrière pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco orchestrent la remontée sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco orchestrent la remontée sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco orchestrent la remontée sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco manoeuvrent pour remonter après une plongée le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?"
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco orchestrent la remontée sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco orchestrent la remontée sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco manoeuvrent pour remonter après une plongée le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?"
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le commandant Thierry Alix et les équipes de la campagne océanographique Medeco orchestrent la remontée sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur le navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée sur le navire le "Pourquoi pas?" sous les yeux d'un observateur, pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 déposé avec soin par les équipes de la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 déposé avec soin par les équipes de la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 déposé avec soin par les équipes de la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 déposé avec soin par les équipes de la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 déposé sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" après une plongée pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 déposé avec soin par les équipes de la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 déposé avec soin par les équipes de la campagne océanographique Medeco sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?" après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Intervention sur le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Intervention sur le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Intervention sur le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise en place du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 sur son chariot après une plongée, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Intervention sur le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Intervention sur le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Intervention sur le robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 après une plongée, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco récupérent les carottiers "push-core" dans le ventre de Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée, sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco récupérent les carottiers "push-core" dans le ventre de Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée, sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco récupérent les carottiers "push-core" dans le ventre de Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée, sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco récupérent les carottiers "push-core" dans le ventre de Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer, après une plongée, sur le navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Un membre de l'équipe de la campagne océanographique Medeco sur le navire le "Pourquoi pas?" devant le ventre ouvert et les carottiers "push-core" du robot de l'Ifremer Victor 6000, après une plongée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

les équipes de la campagne océanographique Medeco dans la timonerie du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

les équipes de la campagne océanographique Medeco dans la timonerie du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau, de nuit, du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", Campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau, de nuit, du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", Campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau, de nuit, du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", Campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau, de nuit, du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", Campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Equipe scientifique à bord du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Equipe scientifique à bord du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Equipe scientifique à bord du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Equipe scientifique à bord du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Equipe scientifique à bord du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Crustacé pêché pendant la campagne océanographique Medeco, sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Galathée pêchée pendant la campagne océanographique Medeco, sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Crustacé pêché pendant la campagne océanographique Medeco, sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Crustacé pêché pendant la campagne océanographique Medeco, sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Petite embarcation et son équipage au large des côtes italiennes, depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Les équipes de la campagne océanographique Medeco contemplent les côtes italiennes depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Une équipe de la campagne océanographique Medeco face à Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer, dans le hangar du navire le "Pourquoi pas?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Equipe de la campagne océanographique Medeco au travail à bord du navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?"
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'équipe du Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer au complet à bord du navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'équipe du Victor 6000, le robot téléopéré de l'Ifremer au complet à bord du navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le ventre de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, dans le hangar du navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le robot téléopéré de l'Ifremer, Victor 6000 dans le hangar du navire le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Préparation à la mise à l'eau du carottier USNEL sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Préparation à la mise à l'eau du carottier USNEL sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Préparation à la mise à l'eau du carottier USNEL sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du carottier USNEL depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du carottier USNEL depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du carottier Usnel depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" lors de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du carottier Usnel depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du carottier USNEL depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du carottier Usnel depuis le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Récupération de l'échantillon prélevés par carottier USNEL sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Récupération de l'échantillon prélevés par carottier USNEL sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Récupération de l'échantillon prélevés par carottier USNEL sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Poste de pilotage du ROV Victor 6000 à bord du navire océanographique le "Pourquoi pas?" lors de la campagne MEDECO.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Poste de pilotage du ROV Victor 6000 à bord du navire océanographique le "Pourquoi pas?" lors de la campagne MEDECO.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Poste de pilotage du ROV Victor 6000 à bord du navire océanographique le "Pourquoi pas?" lors de la campagne MEDECO.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Poste de pilotage du ROV Victor 6000 à bord du navire océanographique le "Pourquoi pas?" lors de la campagne MEDECO.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Poste de pilotage du ROV Victor 6000 à bord du navire océanographique le "Pourquoi pas?" lors de la campagne MEDECO.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Poste de pilotage du ROV Victor 6000 à bord du navire océanographique le "Pourquoi pas?" lors de la campagne MEDECO.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du carottier Usnel sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Récupération de l'échantillon prélevés par carottier USNEL sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Récupération de l'échantillon prélevés par carottier USNEL sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" par les équipes de la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Navire hauturier le Pourquoi pas? à quai durant la campagne MEDECO
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Navire hauturier le Pourquoi pas? à quai durant la campagne MEDECO
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Navire hauturier le Pourquoi pas? à quai durant la campagne MEDECO
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau à partir du navire océanographique le Pourquoi pas? de "l'ascenseur", engin permettant la descente d'outils et la remontée d'échantillons, le Victor6000 récupère ou place le matériel dans les deux paniers latéraux afin d'augmenter ses capacités d'emport lors d'une plongée. Campagne MEDECO
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, sur le pont arrière du navire le "Pourquoi pas?", pendant la campagne océanographique Medeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Daniel Desbruyeres

Campagne océanographique Serpentine sur la dorsale médio-atlantique, février-avril 2007. A bord du navire "Pourquoi pas ?", préparation de la cartographie de la première plongée du ROV Victor 6000 (robot téléopéré) sur le site hydrothermal Ashadze avec Alain Normand et Hélène Ondreas.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Hourdez

Campagne océanographique Serpentine sur la dorsale médio-atlantique, février-avril 2007 : de retour vers les Canaries, des dauphins jouent avec l'étrave du navire "Pourquoi pas ?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Crabe Anamathia rissoana Navire: Pourquoi pas? Submersible: Victor 6000
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

oursin Echinoderme Sea Urchin +++ Navire: Pourquoi pas? Submersible: Victor 6000
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La Thalassa à quai à Santander en Espagne au départ de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Préparation des chaluts pour la pêche à l'anchois lors de la campagne PELGAS2006 sur le navire Océanographique La Thalassa : vue du pont.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Conditionnement des prélèvements d'eau sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Comptage des oeufs prélevés avec le système CUFES sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006. Observation au microscope.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Comptage des oeufs prélevés avec le système CUFES sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006. Observation au microscope.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Comptage des oeufs prélevés avec le système CUFES sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006. Observation au microscope.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Filtrage des prélèvements de mésozooplancton récoltés par le filet WP2 sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Bathysonde sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Opérations de mise à l'eau et de récupération du filet WP2 pour la capture de mésozooplancton sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Opérations de mise à l'eau et de récupération du filet WP2 pour la capture de mésozooplancton sur le navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Tri et mesure des espèces de poissons pêchés sur le navire océanographique Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par Jacques Massé, Chef de mission et l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par Jacques Massé, Chef de mission et l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par Jacques Massé, Chef de mission et l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Passerelle du navire Océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par Jacques Massé, Chef de mission et l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Observation au sondeur par l'équipe scientifique sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Sondeur de pêche sur le navire océanographique La Thalassa lors de la campagne PELGAS2006.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Membres de l'équipage du navire le "Pourquoi pas?" pendant une intervention sur le Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer,lors de la campagne océanographique Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, par l'équipage du navire le "Pourquoi pas?", lors de la campagne océanographique Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le "Pourquoi pas?", navire océanographique de l'Ifremer, au large lors de la campagne Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le "Pourquoi pas?", navire océanographique de l'Ifremer, au large lors de la campagne Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Pierre-Marie Sarradin, chef de mission, transportant du matériel et membres de l'équipage sur le navire Ifremer le "Pourquoi pas?", lors de la campagne océanographique Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Manipulations en laboratoire par une équipe scientifique sur le navire Ifremer le "Pourquoi pas", lors de la campagne océanographique Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Préparation à la mise à l'eau de Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, par des membres de l'équipage du navire le "Pourquoi pas?", lors de la campagne océanographique Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Coucher de soleil sur la mer avec le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?", au large lors de la campagne océanographique Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Jozée Sarrazin et Pierre-Marie Sarrazin, chefs de mission, au travail sur le navire Ifremer le "Pourquoi pas?", lors de la campagne océanographique Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du Victor 6000, robot téléopéré de l'Ifremer, par des membres de l'équipage du navire le "Pourquoi pas?" lors de la campagne océanographique Momareto.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Discours et de découverte du nom du navire: le Pourquoi pas?.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le Pourquoi pas ?
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le Pourquoi pas ?
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Le Pourquoi pas ?
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Première sortie du Pourquoi pas? en route de Saint-Nazaire vers Brest au large de Belle-Ile.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Première sortie du Pourquoi pas? en route de Saint-Nazaire vers Brest au large de Belle-Ile.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Première sortie du Pourquoi pas? en route de Saint-Nazaire vers Brest au large de Belle-Ile.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Première sortie du Pourquoi pas? en route de Saint-Nazaire vers Brest au large de Belle-Ile.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Première sortie du Pourquoi pas? en route de Saint-Nazaire vers Brest au large de Belle-Ile.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Première sortie du Pourquoi pas? en route de Saint-Nazaire vers Brest au large de Belle-Ile.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Première sortie du Pourquoi pas? en route de Saint-Nazaire vers Brest au large de Belle-Ile.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Sortie du Pourquoi pas? prise par Yves Guillotin/Alstom
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Sortie du Pourquoi pas? prise par Yves Guillotin/Alstom
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Navire Russe Logatchev
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Barbaroux

Le navire océanographique de l'Ifremer Thalassa au port à Brest
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Thalassa à Brest
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du Nautile depuis l'Atalante lors de la campagne Prestinaut au large de l'Espagne.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'Atalante lors de la campagne Prestinaut au large de l'Espagne.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Nautile à la surface de l'eau et l'Atalante lors de la campagne Prestinaut au large de l'Espagne.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

L'Atalante lors de la campagne Prestinaut au large de l'Espagne.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mise à l'eau du Nautile depuis l'Atalante lors de la campagne Prestinaut au large de l'Espagne.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L 'Atalante dans le port de La Corogne (Espagne)lors de la Campagne Vital du 20/08/02 au 04/09/02 . .
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Barbaroux

mise à l'eau du navire océanographique de la marine nationale BEAUTEMPS-BEAUPRE au chantier naval,à Lorient
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

L'Europe lors de la mission canari II du 5 au 10/10/02 en Mer Ligurienne (canton de la mer Méditerranée)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

L'Europe lors de la mission canari II du 5 au 10/10/02 en Mer Ligurienne (canton de la mer Méditerranée)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

L'Europe lors de la mission canari II du 5 au 10/10/02 en Mer Ligurienne (canton de la mer Méditerranée)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Manoeuvres de mise à bord de Victor 6000, robot téléopéré de l'ifremer, sur le navire "l'Atalante par l'équipe de la campagne océanographique Phare. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Manoeuvre de mise à bord ou remontée de Victor 6000, robot téléopéré de l'ifremer, sur le navire "l'Atalante par l'équipe de la campagne océanographique Phare. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Alvinella Pompejana, ou "ver de Pompéi" pris en photo sur le navire de l'Ifremer l'"Atalante", pendant la campagne océanographique Phare sur la dorsale du Pacifique oriental. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Physiologiste en laboratoire embarqué à bord du navire de l'Ifremer "L'Atalante" pendant la campagne océanographique Phare. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Mise à l'eau du robot téléopéré de l'Ifremer Victor 6000 depuis le poste de commande du portique du navire "L'Atalante" pendant la campagne océanographique Phare. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Atalante : la chambre des cartes. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

L'Atalante : poste de télécommande du Victor 6000. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Pierre-Marie Sarradin de l'équipe scientifique au travail sur le navire de l'Ifremer" l'Atalante", pendant la campagne océanographique Phare.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

Alvinella Pompejana, ou "ver de Pompéi" pris en photo sur le navire de l'Ifremer l'"Atalante", pendant la campagne océanographique Phare sur la dorsale du Pacifique oriental. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

départ de L'Atalante pour la mission Biozaire 2
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

bateau de pêche pratiquant la pêche à la palangre à La Réunion
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

prélèvement à la benne Hamon
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tri de la faune associée aux crépidules sur le pont du Côte de la Manche lors de la mission CREPIBIO 99/1 ayant pour objectif l'étude de l'influence de l'anciennete d'une population de crépidules sur l'épifaune associée et l'étude de la variabilité spatiale du recrutement de la crépidule.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Lesbats

L'Atalante à quai à Brest
Ajouter au panier