Résultat: 141      
Pas d'image dans le panier pas d'image




Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

La sixième édition de la WRSC (World Robotic Sailing Championship) s'est tenue à Brest du 2 au 6 septembre 2013. Elle permet aux différents drones développés par les universités et les associations passionnés de robotique marine de se défier à travers une douzaine d'épreuves. Le robot voilier VAIMOS - «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests, au bassin d'essais du Centre Ifremer de Bretagne, d'OBS (Ocean Bottom Seismometer) pour l'IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris). Les OBS sont des sismomètres marinisés: ils sont déployés en mer jusqu'à six kilomètres de profondeur et peuvent enregistrer les ondes sismiques pendant près d'un an.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests, au bassin d'essais du Centre Ifremer de Bretagne, d'OBS (Ocean Bottom Seismometer) pour l'IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris). Les OBS sont des sismomètres marinisés: ils sont deployés en mer jusqu'à six kilomètres de profondeur et peuvent enregistrer les ondes sismiques pendant près d'un an.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests, au bassin d'essais du Centre Ifremer de Bretagne, d'OBS (Ocean Bottom Seismometer) pour l'IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris). Les OBS sont des sismomètres marinisés: ils sont deployés en mer jusqu'à six kilomètres de profondeur et peuvent enregistrer les ondes sismiques pendant près d'un an.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests, au bassin d'essais du Centre Ifremer de Bretagne, d'OBS (Ocean Bottom Seismometer) pour l'IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris). Les OBS sont des sismomètres marinisés: ils sont deployés en mer jusqu'à six kilomètres de profondeur et peuvent enregistrer les ondes sismiques pendant près d'un an.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests, au bassin d'essais du Centre Ifremer de Bretagne, d'OBS (Ocean Bottom Seismometer) pour l'IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris). Les OBS sont des sismomètres marinisés: ils sont déployés en mer jusqu'à six kilomètres de profondeur et peuvent enregistrer les ondes sismiques pendant près d'un an.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Dugornay

tests, au bassin d'essais du Centre Ifremer de Bretagne, d'OBS (Ocean Bottom Seismometer) pour l'IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris). Les OBS sont des sismomètres marinisés: ils sont déployés en mer jusqu'à six kilomètres de profondeur et peuvent enregistrer les ondes sismiques pendant près d'un an.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Rousseaux

Le robot voilier VAIMOS - pour «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Rousseaux

Le robot voilier VAIMOS - pour «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Rousseaux

Le robot voilier VAIMOS - pour «Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface» utilise la force du vent et l'énergie solaire pour des missions de mesures et d'observations en mer, pouvant venir en complément des systèmes de mesures actuellement utilisés. En effet, VAIMOS est programmé pour naviguer à faible coût et quadriller une zone de façon autonome en réalisant, grâce à ses capteurs, différents types de mesures (température, salinité, chlorophylle et turbidité) à la surface de l'eau (cinq premiers centimètres) et à un mètre de profondeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Olivier Mouchel

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Richard Cosson et Alexis Khripounoff, biologistes, et Nicolas Gayet, instrumentation.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Hsing Pen-Yuan

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Bernard Dennielou, sédimentologue, et Livio Ruffine, physico chimiste, faisant des prélèvements sur une carotte de sédiments.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Stéphane Hourdez et Olivier Mouchel, biologistes, dans leur laboratoire avec leurs bivalves.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Etude de l'habitat des modioles de l'espèce Bathymodiolus aff. boomerang et de la composition des communautés associées aux moules : prélèvement d'eau avec le préleveur PEPITO installé sur le ROV Victor 6000 (robot téléopéré) sur l'assemblage de moules Bathymodiolus aff. boomerang.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le pockmark REGAB (3200m de profondeur), affleurement d'hydrates de gaz (qui, sous certaines conditions de température et de pression, forment des affleurements qui ont l'apparence de la glace) et moules de l'espèce Bathymodiolus aff. boomerang.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : la pince du ROV Victor 6000 (robot téléopéré) contenant une bouchée d'hydrate de gaz qui, sous certaines conditions de température et de pression, forment des affleurements qui ont l'apparence de la glace.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : déploiement du débitmètre FLO sur l'un des assemblages de moules de l'espèce Bathymodiolus aff. boomerang.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : buisson de vers polychètes siboglinidés de l'espèce Escarpia southwardae.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : buisson de vers polychètes siboglinidés de l'espèce Escarpia southwardae.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : la chambre benthique CALMAR est utilisée pour calculer la respiration animale et les flux de méthane et d'oxygène à l'interface entre l'eau et le sédiment.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Zone du pockmark géant REGAB (3200m de profondeur): champ de vers polychètes siboglinidés.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Zone du pockmark géant REGAB (3200m de profondeur): champ de vers polychètes siboglinidés.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Plongée du ROV Victor 6000 pour caractériser l'habitat colonisé par les bivalves Vésicomyidés. Un carottier lame est utilisé pour échantillonner la faune de grande taille.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Etude de l'habitat des modioles de l'espèce Bathymodiolus aff. boomerang et de la composition des communautés associées aux moules : échantillonnage des moules à l'aide du "mussel pot", instrument spécialement conçu pour échantillonner les substrats plus ou moins meubles.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Etude de l'habitat des modioles de l'espèce Bathymodiolus aff. boomerang et de la composition des communautés associées aux moules : en plus des moules, on voit des crevettes et des copépodes (les petits points blancs).
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : les galathées sont apparemment attirées par les cages à moules.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site du pockmark REGAB (3200m de profondeur), prélèvement de vers polychètes siboglinidés de l'espèce Escarpia southwardae : le ROV Victor 6000 (robot téléopéré) déploie le "Buch Master" ("Maître du Buisson"). Il s'agit d'un grand panier posé sur le dessus d'un buisson de vers. Quand il est bien positionné, il est fermé à sa base et enferme les Escarpia et toute la communauté de petits organismes associés aux vers.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site du pockmark REGAB (3200m de profondeur), prélèvement de vers polychètes siboglinidés de l'espèce Escarpia southwardae : le ROV Victor 6000 (robot téléopéré) déploie le "Buch Master" ("Maître du Buisson"). Il s'agit d'un grand panier posé sur le dessus d'un buisson de vers. Quand il est bien positionné, il est fermé à sa base et enferme les Escarpia et toute la communauté de petits organismes associés aux vers.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : les carottiers lame servent à quantifier la macrofaune du sédiment (les carottiers tube, eux, servent à échantillonner la faune de petite taille (méiofaune) et les microorganismes).
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : le carottier tube est utilisé pour échantillonner une carotte de sédiments. La pellicule blanche visible à la surface du sédiment est formée d'une communauté de microorganismes qu'on appelle « tapis microbien ».
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur), échantillonnage d'un bout de carbonate à l'aide de la pince du ROV Victor 6000 (robot téléopéré).
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur), récupération d'un colonisateur SMAC près d'un champ de vers siboglinidés.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site Kouilou : buisson de vers siboglinidés que le ROV Victor 6000 (robot téléopéré) s'apprêtait à échantillonner avant de tomber en panne. Un marqueur a été déployé pour un repérage plus facile (à gauche).
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Sur le site du pockmark Baboon : un drôle de poisson et un buisson de vers siboglinidés.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site du pockmark Baboon : carbonates colonisés par des holothuries.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site du pockmark Baboon : buissons de vers siboglinidés entourés de modioles.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Site Guiness : une pieuvre.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Hsing Pen-Yuan

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : un poisson bentho-pélagique de la famille des Stomatiidae.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Dominique Cowart

Crevettes de l'espèce Alvinocaris muricola. Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Dominique Cowart

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : les échantillons sont passés à travers des tamis pour recueillir la faune de différentes tailles.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Briand

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : petit gastéropode du genre Provanna.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Briand

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : des éponges.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Briand

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : une patelle.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Patrick Briand

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : une holothurie.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sophie Arnaud-Haond

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur) : un oursin découvert enfoui sur le site REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sophie Arnaud-Haond

Galathée de l'espèce Munidopsis geyeri Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Traitement à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" des échantillons prélevés sur le site du pockmark REGAB (3200m de profondeur)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Gérard Bourret

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : remontée du carottier multitubes remplis d'échantillons à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?". Philippe, technicien au laboratoire EP de l'Ifremer, participe à la récupération des carottes de sédiments.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Hourdez

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 1. Le carottier Calypso est remonté à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" après des prélèvements sur le pockmark REGAB (3200m de profondeur).
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : plongée du carottier multitubes.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", le carottier Calypso sera redressé à la verticale avant d'être mis à l'eau.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Stéphane Hourdez

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : ver polychète ampharétidé.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : les sédiments sont extrêmement fluides, la moindre manipulation remet la vase en suspension, déclenchant un nuage noir.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : prélèvement grâce au ROV Victor 6000 (robot téléopéré) de vers ampharétidés et de bivalves vésicomyidés.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : remontée du carottier multitubes remplis d'échantillons à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : remontées des carottes à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?" : les sédiments sont noirs.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : le ROV Victor 6000 (robot télopéré), en train de prélever le fond à l'aide de petites carottes de 60 cm de long.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : le respiromètre sous l'eau.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Bruno Bombled

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : le respiromètre en cours de récupération à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?".
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : crevette pénéidée.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : remontée du carottier multitubes remplis d'échantillons à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?". Bruno et Christophe, du laboratoire LSCE, observent les carottes remontées, qui seront réparties entre les différents spécialistes.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Clara Rodriguez et Olivier Mouchel récupèrent les bivalves vésicomydés dans leurs tamis.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sabrina Lucas

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : après remontée de la carotte de sédiments à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", des trous sont percés pour extraire les eaux interstitielles.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - / Wacs 2011

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : amas de bivalves vésicomyidés en forme de coeur.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Clémentine Jung

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Stéphane Hourdez observe au microscope les vers recueillis, afin d'en identifier la famille.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Sabrina Lucas

Campagne océanographique WACS (West Africa Cold Seeps) dans le golfe de Guinée (océan Atlantique), janvier-février 2011, leg 2. Site des lobes terminaux de l'éventail profond du fleuve Congo : après la remontée du carottier multitubes remplis d'échantillons à bord du navire océanographique "Pourquoi pas ?", Johann Schnyder, sédimentologue à l'ISTEP, échantillonne les sédiments.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Rascasse (Trachyscorpiacristulata) au milieu d'un champ de colonies coralliennes éparses +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Crabe rouge des profondeurs (Chaceon affinis) en bordure de récif +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Crabe (Paromola cuvieri)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Rouget Sébaste, ou rascasse des grands fonds (Helicolenus dactylopterus)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Calmar
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Paysage de récif corallien du Canyon de la Petite Sole. Campagne Bobeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Anémone de mer sur une falaise corallienne. Campagne Bobeco
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Rouget sébaste ou rascasse des grands fonds (Helicolenus dactylopterus). Campagne Bobeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Le calmar (ou calamar) rouge des grands fonds, ce mollusque céphalopode, se cachent dans les profondeurs de l'océan. Campagne Bobeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Le calmar (ou calamar) rouge des grands fonds, ce mollusque céphalopode, se cachent dans les profondeurs de l'océan. Campagne Bobeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Le calmar (ou calamar) rouge des grands fonds, ce mollusque céphalopode, se cachent dans les profondeurs de l'océan. Campagne Bobeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Oursin parmi les coraux profonds du Golfe de Gascogne. Campagne Bobeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Pollution des océans : une bouteille posée sur un fond sableux à environ 1500m de profondeur. Campagne Bobeco.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Poulpe des abysses (grands fonds) +++ Campagne BIG du 29/05/2010 au 09/07/2010
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Cheminées hydrothermales du site Lucky Strike. Campagne Momarsat 2010
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Paralvinella grasslei est un ver polychète. Il appartient à la famille des Alvinellidés. Il vit sur les pôles très chauds de l'écosystème hydrothermal. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Pieuvre abyssale. Benthoctopus Sp. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Riftia pachyptila: ver dépourvu de bouche et tube digestif, se contente de respirer. Ce sont des bactéries, logées dans son organe massif appelé trophosome, qui transforment les sulfures qu'il collecte grâce à ses branchies d'un rouge vif en matière organique assimilable. Pour ces animaux, c'est l'énergie tirée de ces réactions chimiques, la chimiosynthèse, qui permet la vie sans l'énergie solaire et donc sans la photosynthèse qui permet à la vie de se développer sur Terre. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Sites d'émissions de fluides froids du bassin de Guaymas colonisés par des ophiures. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Sites d'émissions de fluides froids du bassin de Guaymas colonisés par des ophiures. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

L'espèce Calyptogena pacifica est un bivalve de la famille des vésicomyidés. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

L'espèce Calyptogena pacifica est un bivalve de la famille des vésicomyidés. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

mont hydrothermal (ou fumeur noir) du bassin de Guaymas. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Pieuvre abyssale. Benthoctopus Sp. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Riftia pachyptila: ver dépourvu de bouche et tube digestif, se contente de respirer. Ce sont des bactéries, logées dans son organe massif appelé trophosome, qui transforment les sulfures qu'il collecte grâce à ses branchies d'un rouge vif en matière organique assimilable. Pour ces animaux, c'est l'énergie tirée de ces réactions chimiques, la chimiosynthèse, qui permet la vie sans l'énergie solaire et donc sans la photosynthèse qui permet à la vie de se développer sur Terre. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Riftia pachyptila: ver dépourvu de bouche et tube digestif, se contente de respirer. Ce sont des bactéries, logées dans son organe massif appelé trophosome, qui transforment les sulfures qu'il collecte grâce à ses branchies d'un rouge vif en matière organique assimilable. Pour ces animaux, c'est l'énergie tirée de ces réactions chimiques, la chimiosynthèse, qui permet la vie sans l'énergie solaire et donc sans la photosynthèse qui permet à la vie de se développer sur Terre. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Pieuvre (ou poulpe) Benthoctopus sp.. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Pieuvre (ou poulpe) Benthoctopus sp.. Campagne Big
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mesure des poids frais et secs de bivalves de la famille des Vesicomyidae pour l'évaluation de la biomasse. Ils ont été prélevés sur des sources de fluides froids par 3200m de fond, dans Golfe de Guinée sur le pockmark REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mesure des poids frais et secs de bivalves de la famille des Vesicomyidae pour l'évaluation de la biomasse. Ils ont été prélevés sur des sources de fluides froids par 3200m de fond, dans Golfe de Guinée sur le pockmark REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Mesure des poids frais et secs de bivalves de la famille des Vesicomyidae pour l'évaluation de la biomasse. Ils ont été prélevés sur des sources de fluides froids par 3200m de fond, dans Golfe de Guinée sur le pockmark REGAB.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Etude de la circulation hydrothermale sur le site Lucky Strike. Echantillonnage géologique et biologique. Campagne Bathyluck 2009
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Cheminées hydrothermales occupées par des modioles(Bathymodiolus azoricus), poissons (thermarces cerberus), crevettes (Rimicaris exoculata) revêtues d'un tapis bactérien (espèces bactériennes filamenteuses sulfoxydantes, souvent affiliées aux genres Beggiatoa et Thioploca). Ces espèces endémiques vivent dans des écosystème hydrothermaux. Campagne Momar 2008 leg_2.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Cheminées hydrothermales occupées par des modioles(Bathymodiolus azoricus) et crevettes (Rimicaris exoculata) revêtues d'un tapis bactérien (espèces bactériennes filamenteuses sulfoxydantes, souvent affiliées aux genres Beggiatoa et Thioploca). Ces espèces endémiques vivent dans des écosystème hydrothermaux. Campagne Momar 2008 leg_2.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

l'équipe scientifique prépare le Respiromètre Grande Profondeur (RAP2) avant une mise à l'eau sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" lors de la campagne océanographique Medeco. Le Respiromètre est une structure autonome qui permet de mesurer le métabolisme respiratoire des petits organismes (quelques millimètres) vivant sur/ou dans le sédiment jusqu'à une profondeur de 6000 m.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer - /Michel Gouillou

Remontée du Respiromètre Grande Profondeur (RAP2)sur le navire de l'Ifremer le "Pourquoi pas?" lors de la campagne océanographique Medeco. Le Respiromètre est une structure autonome qui permet de mesurer le métabolisme respiratoire des petits organismes (quelques millimètres) vivant sur/ou dans le sédiment jusqu'à une profondeur de 6000 m.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Crabe Anamathia rissoana Navire: Pourquoi pas? Submersible: Victor 6000
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

oursin Echinoderme Sea Urchin +++ Navire: Pourquoi pas? Submersible: Victor 6000
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

La CALMAR (Chambre Autonome Légère MAnipulable par le ROV) est un prototype de chambre benthique. Il permet d'obtenir des données sur les concentrations d'oxygène, de dioxyde de carbone et de sels nutritifs à l'interface entre l'eau et les sédiments. Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Corail au squelette noir (antipathaire) dont le squelette est colonisé par des coraux solitaires oranges (Desmophyllum) et par du corail blanc (Lophelia pertusa). Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007 +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Etoile de mer dans la pince du Victor 6000. Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007 +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Paysage caractéristique du volcan Napoli, avec ses lacs de saumure. Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007. Prise de vue par le Victor 6000.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Paysage caractéristique du volcan Napoli, avec ses lacs de saumure. Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007. Prise de vue par le Victor 6000.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Paysage caractéristique du volcan Napoli, avec ses lacs de saumure. Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007. Prise de vue par le Victor 6000.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Colonie d'éponges à proximité d'un lac de saumure. Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007 +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Helicolenus dactylopterus (Blackbelly rosefish): poisson rouge et blanc Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007 +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Crabes ont été observés dans la mégafaune de Napoli. Campagne océanographique MEDECO du 07/10/2007 au 31/10/2007 +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Vers géants Riftia Pachyptila dans leur habitat par 2630 mètres de fond sur la dorsale du Pacifique oriental, pendant la campagne océanographique Phare. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Branchies de vers géants Riftia Pachyptila, actinie et gastéropodes par 2630 mètres de fond sur la dorsale Pacifique oriental, pendant la campagne océanographique Phare. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Vers géants Riftia Pachyptila dans leur habitat et faune abyssale par 2630 mètres de fond sur la dorsale du Pacifique oriental, pendant la campagne océanographique Phare. +++
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Fonds sous-marins : sédiment déformé sur le mur interne situé sur une marge active du Japon. Campagne océanographique "KAÏKO", Kaïko signifie fosse en japonais. Cette expédition menée en 1985 par une équipe franco-japonaise, a exploré pendant deux mois les grandes fosses qui entourent le Japon)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Fonds sous-marins : sédiment déformé sur le mur interne situé sur une marge active du Japon. Campagne océanographique "KAÏKO", Kaïko signifie fosse en japonais. Cette expédition menée en 1985 par une équipe franco-japonaise, a exploré pendant deux mois les grandes fosses qui entourent le Japon)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Fonds sous-marins : sédiment déformé sur le mur interne situé sur une marge active du Japon. Campagne océanographique "KAÏKO", Kaïko signifie fosse en japonais. Cette expédition menée en 1985 par une équipe franco-japonaise, a exploré pendant deux mois les grandes fosses qui entourent le Japon)
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Faune des grands fonds: anémone ou "actinie" sur la dorsale du Pacifique Est, pendant la campagne océanographique Géocyarise.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Faune des grands fonds: anémone ou "actinie" pendant la campagne Géocyarise sur la dorsale du Pacifique Est.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Faune des grands fonds: "Chondrocladia lampadiglobus" ou éponge carnivore pendant la campagne océanographique Geocyarise sur la dorsale du Pacifique Est.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Faune des grands fonds: éponge et cnidaire pendant la campagne océanographique Cyatherm sur la dorsale du Pacifique Est.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Faune des grands fonds: éponge et cnidaire pendant la campagne océanographique Cyatherm sur la dorsale du Pacifique Est.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Faune des grands fonds: anémone ou "actinie" pendant la camapgne océanographique Cyatherm, sur la dorsale du Pacifique Est.
Ajouter au panier





Auteur : © Ifremer -

Faune des grands fonds: anémone ou "actinie", sur la dorsale du Pacifique Est pendant la campagne océanographique Cyatherm.
Ajouter au panier